in

Le livre la liseuse et la tablette

Aujourd’hui nous allons analyser les composantes de la trilogie de la lecture :
Le livre la liseuse et la tablette.
Le livre la liseuse et la tablette
C’est le western  du XXI ème siècle, en matière de lecture, il est en cours de  réalisation par différents metteurs en scène.
L’histoire se déroule en ce moment,  elle est partie des États Unis, pays précurseur en matière de changement et d’innovation. Tandis que les critiques abondent contre les snipers de la finance (certains banquiers et financiers  avides du gain à tout prix) et les autres, trois objets  se battent pour assurer leur survie au XIX siècle. Ces outils de lecture  parcourent le monde  en se livrant des batailles marketing  à coup d’innovation.
Mais bientôt les deux objets, les plus récents,  l’e-Reader et la tablette vont finir par s’entendre et poursuivre leur marche en avant.

Le livre (l’ancêtre de la lecture)  la liseuse (le junior  technologique) et la tablette (le dernier né prometteur) est un nouveau  film de la trilogie de lecture, qui a plus trouvé un terrain de prédilection aux États-Unis  plus qu’ailleurs pour de multiples raisons.
l
les trois personnages, à savoir le livre (livre papier), la liseuse (L’e-Reader non tactile) et la tablette (tactile)  sont des personnages typiques du western du XXI siècle, avec des caractères bien trempés et des « gueules  bien différentes représentant chacune son époque.
Le « livre papier«  est un personnage historique, il constitue l’ancêtre de la lecture avec ses propres qualités inoubliables et incomparables (telle l’odeur, le toucher,  toute une histoire),
Les héritiers : l’e-Reader et les tablettes :
Le match tablettes / e-Readers n’a pas la même intensité aux États-Unis que dans le reste du monde. En Europe par exemple, un grand nombre d’ utilisateurs  ont  découvert presque en même temps tablettes et liseuses pour livres électronique et   malgré des ventes record (évolution normale en phase de lancement ) la liseuse n’a jamais été en position de concurrencer les tablettes

Depuis quatre ans, Amazon , le géant du commerce en ligne  a popularisé et a même vulgarisé  l’utilisation d’écrans pour lire des romans, avec sa liseuse Kindle. Puis en 2010, Apple a déclenché un appétit insatiable pour ses tablettes ipad, idéales pour dévorer tous les formats numériques, des films aux magazines et aux livres.
Du côté des professionnels de  librairies, menacés de disparaître, certains tentent de se défendre en épousant la tendance; par la force des choses , comme l’américain Barnes & Noble ( principal concurrent et rival  d’Amazon)  avec la liseuse Nook, ou encore le français Fnac avec le Kobo by Fnac.
Ce qui positif dans l’ensemble, c’est que la possession d’une liseuse tend à augmenter le budget lecture, ce qui constitue une une bonne nouvelle pour les éditeurs et la culture.
M. Bajarin (président de Créative Strategies.) estime qu’il faudra au moins dix ans avant que l’encre et le papier soient vraiment obsolètes. « Tous les adultes de plus de 45 ans ont grandi avec ce format, et pour un bon nombreux d’entre  eux , cela restera longtemps le format le plus confortable ».
L’essor des ventes de liseuses et de tablettes doit permettre aux ventes mondiales de livres numériques d’atteindre 9,7 milliards de dollars d’ici à 2016, un triplement par rapport à 2011, selon un rapport du cabinet Juniper Research.

Le livre la liseuse et la tablette
Source: extrait de de CNETFrance.fr  /News/  A l’ère des tablettes, l’e-Reader a-t-il encore un avenir ?